Networking : comment être à l’aise et efficace ?

JohannM instagram networking

La semaine dernière, j’ai participé à un événement : Femmes entrepreneures. L’atelier s’est avéré être une soirée networking à laquelle je ne trouvais pas forcément ma place…

Networking : buzzword mais compétence clé ?

Je suis une personne de nature avenante et pourtant, je ne maîtrise pas cet art du réseautage ! Partout je lis que c’est nécessaire. Je comprends tout à fait que notre réseau puisse nous ouvrir tant d’opportunités. En revanche, l’étendre au maximum, espérer de chaque rencontre un intérêt, là je commence à décrocher. Ceci car grâce à l’alternance notamment, malgré que je sois une jeune diplômée j’ai tout de même dépassé le cap des 500 contacts LinkedIn hehe
Toutefois, je ne maîtrise pas mon réseau. Je ne le connais que en surface pour le plus gros. Mes contacts eux-mêmes n’ont pas le temps ou le désir de maintenir nos relations profondes et en constante actualisation. Pour qu’un réseau puisse être « efficace », faut-il encore qu’il sache ce que je cherche et moi ce qu’il peut m’apporter pour que je pose les bonnes questions.
C’est pour cela, qu’entrerenir son réseau, je valide. Mais le fait de networker au maximum, qu’on présente comme augmenter son carnet d’adresses en rencontrant un maximum de gens, j’ai beaucoup de mal.

Nouvelles rencontres : Comment réussir à se présenter et tisser le lien ?

Il y a une chose fondamentale je pense qui explique pourquoi je n’étais pas dans mon élément : je n’étais pas prête.

JohannM instagram networking

Je m’étais inscrite en pensant faire partie d’un public et écouter des intervenantes en mode conférence, puis pouvoir au choix approfondir par des questions ultérieures. Je ne m’étais pas du tout préparée à un exercice de pitch puis d’échanges de cartes de visite. D’ailleurs je n’en avais et n’en ai pas. Par conséquent mon premier ressenti était que je n’avais rien à leur donner en retour, or le réseautage a un volet intérêt fort…
Comme toute présentation orale, le pitch et introduction de soi se travaillent. Si vous êtes bons en improvisation c’est super pour vous mais pas mon cas.
Ensuite il est nécessaire de vous renseigner sur l’événement et les participants présents en amont. Ceci afin de mieux préparer ce que cela vous apportera et donc ce que vous pouvez demander.
Enfin pratiquer ! Suite à ce mauvais moment passé, ça m’a permis de réaliser ô combien je pouvais progresser en la matière vu que d’autres semblent bien gérer. Je suis plus douée pour écouter et interroger les autres car je m’intéresse aux gens. Savoir les écouter vous aidera à vous inspirer de ceux délivrant une meilleure impression.
Lorsque j’aurai plus de choses à dire et des questions concrètes à poser, je m’essaierai à l’application Shapr !

Êtes – vous des As du networking ?

 

Laisser un commentaire